Rouler avec Liberty Rider : comment améliorer l’autonomie de mon téléphone

On le sait, tribu, on le sait, tu n’as de cesse de nous le demander (et c’est légitime !) : « Pouvez-vous optimiser l’autonomie de mon téléphone lorsque je roule avec Liberty ? »
Non, Liberty n’est pas clément avec vos batteries. Oui, vous vous sentez protégés mais pas sur la durée. Et chez Liberty, si on veut plus voir de motard coincé dans un fossé, ça passe aussi par un usage de l’application toujours plus ergonomique… et économique. La team décide donc de vous lister les bonnes pratiques qui donneront des ailes à votre téléphone et à sa batterie et de vous donner quelques petits conseils testés et approuvés par l’équipe. Enfin, on vous parlera des chantiers Liberty, ceux qui font que l’application s’améliore de jour en jour… en consommant moins de batterie, par exemple 😉

Bonnes pratiques pour optimiser l’autonomie de mon téléphone

Quelques conseils que vous pouvez mettre en oeuvre à moto mais également au quotidien (c’est souvent l’évidence même, mais ça coûte rien d’en reparler) :

1. Je verrouille mon téléphone lorsque je roule

Ainsi votre écran sera éteint et vous économiserez efficacement votre batterie. Certes, si vous utilisez le GPS de votre téléphone en plaçant ce dernier sur le guidon de votre moto, vous ne pouvez pas verrouiller votre écran. Vous pouvez alors opter pour l’audio guidage en connectant votre smartphone à votre kit main libre. Pas de kit main libre ? Découvrez sans plus attendre la sélection réalisée par Moto Services.

2. Je ferme les applications qui fonctionnent en tâche de fond

Sachez que sur un smartphone, certaines application continuent de pomper de l’énergie même si vous les avez « visuellement » quittées. Pour être sûr(e) qu’aucune application ne tourne en tâche de fond sur votre iPhone, double-cliquez sur le bouton home et faites glisser vers le haut toutes les fenêtres jugées inutiles (durant votre trajet en moto, vous pouvez, en toute logique, toutes les fermer sauf celles de Liberty Rider et de votre GPS, si vous en utilisez un). Sur Android, ouvrez les paramètres de votre mobile. Cliquez sur « Applications » ou « Gestionnaire d’applications » (suivant la version de votre système). Sélectionnez « en cours ». Dans la liste, choisissez les applications que vous souhaitez arrêter. Cliquer sur le bouton « Arrêter ».

3. Je fais les mises à jour !

Un téléphone correctement mis à jour est un téléphone optimisé par son constructeur pour économiser la batterie.

4. Je protège mon téléphone des écarts de températures

Qu’il fasse trop froid (à partir de 5°C) ou trop chaud (au delà de 35°C), les batteries n’apprécient jamais les températures extrêmes et réagissent en se vidant plus rapidement.

5. Je désactive le Wi-Fi (en dernier recours)

C’est tout bête mais ça évite que votre téléphone recherche constamment les réseaux autour de vous. Et jusqu’à preuve du contraire, vous n’êtes pas supposé rechercher un réseau Wi-Fi lorsque vous roulez. Cependant attention : l’antenne Wi-Fi de votre téléphone est une antenne haute fréquence qui aide à améliorer les performance du système GPS de votre téléphone. En coupant votre Wi-Fi, votre position peut s’avérer moins précise. La désactivation du Wi-Fi est, dans notre cas, à utiliser en dernier recours.

Donnez un coup de pouce à votre batterie de téléphone

Maintenant que les bases sont posées, nous allons vous proposer des solutions qui nécessitent d’accessoiriser votre téléphone… ou votre moto.

  • Batteries externes

Les batteries externes sont une façon simple et accessible de garantir l’autonomie de la batterie de votre téléphone. La team Liberty a sélectionné pour vous différents modèles de batterie externes dont les caractéristiques répondront aux besoins de chacun.

Batterie externe Kimps / Batterie externe Aukey / Batterie externe Lifepowr

  • Installation d’une prise USB sur votre moto (reliée à la batterie de celle-ci)

C’est sûrement la plus technique des solutions mais aussi la plus sûre et la plus pratique. Plusieurs tutoriels existent sur YouTube. A vous, tribu, de fouiller parmi les nombreuses vidéos de la plateforme pour trouver celle qui convient le mieux à votre usage et surtout au modèle de votre moto ! Attention, toutefois : ne vous lancez pas dans des modifications électriques de ce type vous n’êtes pas sûr(e) de vous. N’hésitez pas à demander conseil à quelqu’un de plus expérimenté. Chez Liberty, on a déjà tenté l’expérience sur un Bandit S de 2007 et ça marche super bien. On attend vos retours si vous aussi vous décidez de tenter la chose.

Liberty Rider joue le jeu : on fait tout pour que l’application soit moins gourmande

Sachez qu’en moyenne, Liberty Rider consomme 11% de batterie par heure. Faites un rapide calcul, c’est suffisant pour faire une bonne balade de plusieurs heures. Seulement, certains d’entre vous se situent bien au dessus de ces 11% (d’autres sont également en dessous, bien sûr ! C’est là le principe d’une moyenne).
Au cours des dernières semaines, on a donc mis en oeuvre un plan d’actions pour répondre à deux questions : pourquoi certaines batteries se vident-elle rapidement lorsque Liberty est en route ? Comment faire pour corriger ça ?

  • Prise de contact avec un échantillon d’utilisateurs Liberty Rider

On a appelé ceux d’entre-vous dont la batterie subissait le plus de perte lors d’un trajet avec Liberty Rider. Il s’est avéré que dans ces cas-là, le téléphone de l’utilisateur était souvent vieux (+ de 4 ans) et que Waze fonctionnait en même temps que Liberty Rider. Ces deux notions peuvent à elle seule justifier la sur-consommation de batterie. Nous sommes cependant allés plus loin en revoyant certaines des fonctionnalités de l’application.

  • Modification des fonctionnalités de Liberty Rider

Nous avons analysé la structure technique de l’application afin de supprimer les éléments non indispensables mais toutefois énergivore. Nous avons également analysé la consommation des fonctionnalités vitales. Il en ressort que l’accéléromètre utilise 16% de la consommation globale de batterie par l’application. Le GPS en consomme 24%. Le réseau est le plus gourmand : il demande 48% de ressource énergétique (surtout si l’on roule en campagne, où la connexion est moins dense et donc plus difficile à  trouver). Le reste (12%) est dédié aux fonctionnalités annexes.

  • Optimiser l’autonomie de mon téléphone: les améliorations à venir !

A terme, nous allons demander à l’application de diminuer la fréquence à laquelle la position du conducteur est envoyé. Le conducteur sera toujours localisé mais à des intervalles légèrement plus espacés. Ceci ne réduit en rien les performances de l’application en termes de sécurité, rassurez-vous. Enfin, on sait que vous l’attendiez depuis longtemps, vous allez pouvoir mettre vos trajets en pause ! Ainsi, lors d’une petite pause café / photo / coup de téléphone, Liberty ne pompera pas inutilement votre batterie !

« Comment optimiser l’autonomie de mon téléphone lorsque je roule avec Liberty ? » : tu as désormais la réponse et on espère qu’elle te satisfait. Comme toujours, tribu, on fait en sorte d’en faire le plus possible pour améliorer ton Liberty confort. Sans toi, on n’aurait pas écrit cet article aujourd’hui et c’est grâce à toi qu’on écrira le prochain et les autres à venir. Conclusion : ton avis est super important, continue de nous faire part de tes satisfactions, mécontentements, bonnes idées ou envies farfelues. On en a jamais assez donc… lâche toi 🙂

Written by libertyrider